Le chat sans poil mis à nu !

Les trois races de chats sans poils : le Sphynx, le Donskoy et le Perterbald

Peu de gens le savent  mais  il existe trois races de chats sans poils. Si le Sphynx est apparu dans les années 60, le Donskoy et le Peterbald sont plus récents.

Le chat le plus doux  du monde

Le chat sans poil ne laisse pas indifférent. Il fascine ou dérange. Avec sa tête de chauve-souris et son look de petit vampire il en effraye plus d’un. Pourtant c’est un chat dénué de toute agressivité. Bien au contraire, il est  affectueux, doux et excessivement attaché à son maitre. De plus, sa peau « effet de pêche »  est aussi douce que celle  d’un chamois.

Le chat nu à une origine naturelle !

Contrairement à une idée reçue, le chat nu n’est pas du à une manipulation génétique. Il a toujours  existé  des chats sans poil. La culture précolombienne en fait  déjà mention. C’est un gène de la nudité (il est récessif chez le Sphinx et dominant chez le Donskoy)  qui fait qu’un chat sans poil apparaisse  de façon exceptionnelle dans une portée. Il a fallu la volonté d’éleveurs pour fixer ce gène et créer les races de chats nus que nous connaissons aujourd’hui.

Le sphynx

Son histoire

Tous les Sphynx  descendent d’une portée de chatons nus nés en 1966 au Canada.  La race a été difficile à fixer. Le Sphynx est porteur d’un gène de la nudité dit récessif. Il a été croisé avec le Rex devon, chat à poils ras qui lui a donne son look actuel. Ces caractéristiques physiques  ont été définies dans le milieu des années 1980.

Le caractère du Sphynx

Cléo Très joueur, voir turbulent, le Sphynx est extrêmement gentil et attachant. Il est sociable avec les autres animaux et recherche constamment la compagnie. Il est  très sensible et communique sans cesse. Pour résumer c’est un chat doté d’un caractère hors norme qui peut rappeler le chien pour sa dimension amicale. Les chatons Sphynx sont plus précoces que les autres, ils ouvrent les yeux plutôt, marchent plutôt.

Le physique du Sphynx

Taille : moyenne

Tête : crâne large et le front plat, légèrement en triangle, le nez est court

Yeux : en forme de citron, grands et expressifs

Oreilles : très grandes et ouvertes et implantées assez bas

Corps : moyen, le plastron est large, l’ossature est fine et la musculature développée

Queue : longues et fine, une touffe de poils peut la finir (queue de lion)

Robe : toutes les couleurs sont possibles, la peau est ridée, un léger duvet peut exceptionnellement  recouvrir le corps

Le donskoy ou le don sphynx

Son histoire

Un jour de 1988, une russe se nommant Irina, accueille  une petite chatte des rues, du nom de Varya. Celle-ci est en mauvais état, elle présente de nombreuses plaques dépilées. Malgré les soins d’Irina, elle finit par perdre tous ses poils. Quelques temps plus tard, Varya ramène une portée entière de chatons sans poil. Elle confie ces chats à une éleveuse de grande notoriété. Elle compris rapidement que l’on avait à  faire à une nouvelle race doté d’un gène dominant de la nudité. En effet quels que soient les croisements opérés avec d’autres chats sans le gène, on obtenait toujours des chats sans poils. Le Donskoy été né. Il existe trois types de Donskoy, ceux entièrement nus, les velours recouverts d’un duvet à peine visible et les brush qui ont le poil court, bouclé et dur.

Le caractère de Donskoy

Son caractère est proche du Sphynx, c’est un chat curieux, actif, extraverti, intelligent et très affectueux. Le Donskoy ne supporte pas la solitude tout comme le Sphynx.

Le physique du Donskoy

Taille : moyenne

Tête : cunéiforme, le profil est droit, le nez est moyennement long

Yeux : en forme de d’amande

Oreilles : grandes et  placées haut

Corps : solide, musclé, bien proportionné, les pieds sont en ovales.

Queue : longues et fine,

Robe : toutes  les couleurs sont possibles

Le Peterbald

L’histoire du Peterbald

Le Peterbald est le dernier-né des chats sans poils. Il est apparu dans les années 1990 à Saint Petersbourg. D’ailleurs, Peterbald veut dire Pierre le Grand en russe.Il s’agit à l’origine d’un croissement  entre un Donskoy et une chatte Orientale. Le Peterbald a les caractéristiques physiques du chat Oriental. Sa nudité met en valeur sa silhouette sculpturale et élancée. Comme les Donskoy, il existe trois types de Peterbald, ceux entièrement nus, les velours recouverts d’un duvet à peine visible et les brush qui ont le poil court, bouclé et dur

Le caractère du Peterbald

C’est un chat communicatif et bavard comme peuvent l’être les Siamois et les Orientaux. Il est très affectueux et n’aime pas la solitude.

Le physique du Peterbald

Taille : moyenne à grande

Tête : triangulaire, des pommettes saillantes

Yeux : en forme de d’amande placés en oblique

Oreilles : très grandes et  larges

Corps : longiligne, musclé

Queue : longues et fine,

Robe : toutes  les couleurs sont possibles

Cinq conseils indispensables pour s’occuper

d’un chat sans poil

1) Le chat sans poil n’est  pas plus fragile que les autres. Cependant les chatons sont plus vulnérables. Il faut veiller à ce qu’ils ne prennent froid.

2) Le chat nu du fait de son absence de poils n’absorbe pas le sébum qu’il fabrique. Il doit être baigner régulièrement (idéalement, une fois par mois).On peut lui  passer un linge humide en entretien.

3) Les oreilles du chat nu doivent  être nettoyées avec régularité car elles secrètent  plus cérumen.

4) Il faut éviter de l’exposer au soleil et lui appliquer une protection solaire le cas contraire.

5) Le chat sans poil mange plus que les autres. Il  doit  compenser énergiquement son absence de poils, il faut lui fournir des croquettes de qualité, riche en protéine.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à l’adopter. Je vous conseille vivement de  visiter le site du Loof , il s’agit de l’organisme officiel  en charge de l’émission des pedigrees des chats de race. Il fournit les adresses des clubs et des éleveurs sérieux.

DW

Publicités
Publié dans Mon chat à moi | Tagué , , , | 7 commentaires

Le bulldog un molosse au cœur tendre

L’origine du bulldog

Le bulldog a une origine sulfureuse. Il était utilisé comme chien de combat contre des taureaux, d’ou son nom. Bulldog veut dire « chien-taureau » en anglais.  Cette pratique remonte au XIIIème siècle en Angleterre où ce type de combat était très prisé.

Les bases de sa sélection morphologique remontent à cette époque : un nez court et large pour lui permettre de respirer sans lâcher sa prise, des plis autour du cou pour protéger les organes vitaux, des membres courts et solides pour lui donner de la stabilité en restant hors d’attaque des cornes.

Cette pratique sera interdite au 19ème siècle, ce qui  failli entrainer la disparition du bulldog.  Mais le bulldog est un chien emblématique en Angleterre, des passionnés qui créeront d’ailleurs le premier club cynophile de l’histoire en 1875, vont sauver le bulldog. A force de sélection, le bulldog va perdre toute agressivité et devenir un excellent compagnon.

Le caractère du bulldog

Bien qu’ayant un physique peu rassurant pour certain, le bulldog est doux et très gentil.  Il a un caractère très stable, est très sociable. Terriblement affectueux il aime tous les membres de la famille et particulièrement les enfants. Il est tout de même doté d’une certaine susceptibilité. En effet il est capable de vous faire la tête plusieurs jours durant si vous l’avez injustement grondé.

Les attentions particulières à apporter au bulldog

Le bulldog pouvant être têtu, il faut être particulièrement attentif à  son éducation et lui inculquer les interdits.

Le bulldog est de nature dominante à l’égard des autres chiens, il faut donc être vigilant par rapports aux autres animaux qui l’entourent.

Enfin, c’est un chien qui n’aime pas la chaleur, il faut éviter de le sortir l’été en pleine après midi.

Le bulldog n’a pas besoin de beaucoup d’exercices, il peut parfaitement vivre en appartement, il est plutôt paresseux d’ailleurs. Cependant il ne peut pas rester seul, il a besoin de compagnie, au risque sinon de le rendre malheureux.

En bonus une idée d’activité pour votre bulldog

Publié dans Mon chien à moi | Tagué , , , | 4 commentaires

7 conseils pour rendre son chat heureux

territoire d'un chat suivi par collier GPS

Le chat est un animal qui a un lien fort à son territoire. Ce territoire est organisé en différents lieux : alimentation, chasse, repos, jeu, toilette, etc. Pour les chats d’appartement, cet espace est évidemment restreint. Pour assurer le bien-être de votre chat, il est important d’aménager  ces différentes aires d’activités en respectant son organisation territoriale naturelle.

Voici les 7 conseils pour bien aménager votre appartement et rendre votre chat heureux.

1) Il  est important de comprendre que le chat évolue dans la nature dans  un espace tridimensionnel. Votre appartement doit permettre une occupation dans ses trois dimensions par :

  • des étagères d’accès sur les murs
  • des poteaux et des arbres à chat pour grimper
  • hamacs pour dormir
  • l’accès doit pouvoir idéalement se faire jusqu’au plafond

Quelques exemples de la maison idéale pour chat


2) Dans la nature le chat structure son territoire par des marquages olfactifs mais également visuels par des marques de griffes.  Les marquages olfactifs se font par frottement faciaux et jet d’urine. Pour régler le problème des jets d’urine il est vivement conseillé de faire stériliser votre chat.

Votre appartement  doit respecter ces marquages faciaux et visuels, il ne faut pas les effacer. Pour éviter que votre chat ne fasse ses griffes sur le canapé, utilisez un ou plusieurs griffoirs. Comme il s’agit d’un marquage visuel, il est très important que le griffoir soit visible pour le chat. Installez les, près de ses lieux de repos et dans les lieux de passage. 
Certains chats préfèrent faire leurs griffes à l’horizontale et d’autres à la verticale, donc utilisez le griffoir le plus adéquat.

accessoire design pour chatgriffoir contemporain chat

3) la distance entre les lieux d’alimentation, de couchage et la litière doit être assez grande (minimum 1 à 2 mètres)

4) la litière doit bien être isolé et sécurisé afin que le chat ne soit dérangé.

cache-litière

5) Votre appartement doit proposer des cachettes et permettre au chat de voir sans être vu. Le chat doit pouvoir se cacher en hauteur, derrière des plantes et être aux aguets des mouvements dans le territoire.

6) Votre appartement doit proposer des abris sûrs ou le chat peut se mettre en sécurité des autres chats, chiens, enfants et dormir sans être dérangé.

7)  L’espace de vie de votre chat doit fournir des activités variées : jouer, interagir, chasser, observer, se prélasser au soleil etc.  Les chats apprécient énormément de pouvoir observer le monde extérieur. Laissez donc votre chat regarder dehors avec la  fenêtre fermée évidemment.

Puisqu’il ne chasse pas, le chat d’intérieur passe plus de temps à jouer. Il est important de privilégier les accessoires de jeux variés. Certains de ces jeux doivent lui permettent de s’occuper seul, tels les tunnels de jeu, les balles distributrices de croquettes, balles captives dans un circuit, les lasers automatiques projetés sur les murs, les jouets au sol à poursuivre ou suspendu à attraper. Prenez également le temps de jouer avec lui dès que possible.

Publié dans Mon chat à moi | Tagué , , | 6 commentaires

William Wegman : le portrait qui a du chien

William  Wegman est artiste américain conceptuel. Il a commencé à se faire connaître dans les années 1970 en photographiant, peignant, dessinant et filmant son chien nommé Man Ray, un braque de Weimar. Ses modèles suivants seront tous des chiens de même race. Man Ray devient un formidable partenaire pour les recherches de Wegman sur la perception et le comportement.

Le chien devient la figure  d’une œuvre tournant en dérision le genre du portrait photographique. On dépasse l’image du simple  compagnon fidèle. En substituant le chien à l’homme, il revêt ici les valeurs sociales et individuelles, de nos semblables. De ce fait, la plupart des clichés de Wegman ont une bonne dose d’humour, de provocation et d’ironie. Ils séduisent d’abord pour interroger ensuite. Son œuvre invite à une réflexion sur nos rites sociaux et les fondements de l’art avec une apparente légèreté.

Ses compositions canines lui ont valu une stature internationale et de très nombreuses expositions, du Whitney Museum au musée d’Art moderne, à New York, en passant par le centre Georges-Pompidou.

 

 

 

Publié dans Mon chien à moi | Tagué , , , | 3 commentaires

Maneki-neko le chat du Japon porte-bonheur

Un lecteur Japonais m’a laissé un très beau commentaire que je souhaite vous faire partager. Voici son message :

はじめまして

Enchanté

まねき猫さんのblogから、訪ねました。

J’ai trouvé votre blog en lien dans le celui de Manekineko.

Cédilleさん、朝日に輝いて、とても気品高い姿です。

Votre chat Cédille rayonne à la lueur du soleil du matin et a vraiment belle allure.

じっと前を見つめた瞳は神秘的で、吸い込まれそうです。

Son regard qui fixe l’horizon a quelque chose de mystérieux, on a l’impression qu’il vous aspire…

そして、Alégriaさんも90才を過ごしてきた深みが感じられて、美しい白猫さんです。

Et Alégria, il a bien la profondeur de quelqu’un qui a vécu 90 ans, c’est un très beau chat blanc, vraiment.

長い日々を過ごしてきたので、夢の時間も長いのでしょうか?

On imagine qu’avec toutes ces longues journées vécues, il a dû aussi passer des longues heures à rêver, non ?

また、拝見させてください

A bientôt. Je reviendrai vous lire.

Je lui réponds : どうもありがとうございます – Dōmo arigatō gozaimasu !


Manekineko de Montmartre

Manekineko de Montmartre

Merci également à Mandarine pour cette traduction et Tomoko d’avoir cité mon blog sur Manekineko de Montmartre, son site d’artisanat japonais que je vous invite à découvrir en cliquant sur l’image au dessus de ce texte !

 

Image du Blog bastet44.centerblog.net

Maneki-Neko est la statuette porte bonheur d’un chat qui agite sa patte. Une des légendes raconte que si celui-ci lève la patte droite, cela signifie qu’il vous apportera bonheur et félicité. Alors que si ce dernier lève la patte gauche il vous apportera la fortune.

Publié dans Mon chat à moi | Tagué , , | Laisser un commentaire

Simon’s cat source de bien-être

Voici la suite de nos épisodes de Simon’s cat. C’est prouvé, les chats sont des animaux qui nous procurent bien être, apaisement et détente, la preuve par l’image…

Publié dans Mon chat à moi | Tagué , | Laisser un commentaire

Tendance : jouez la moustache

Comme vous avez pu le remarquer, la moustache est sur toutes les lèvres ces derniers temps. Elle marque son grand retour depuis un ou deux ans.  Mais attention pas n’importe quelle moustache, la Moustache à l’américaine. Elle est propre, nette, chic, ne dépassant pas la commissure des lèvres.

Alors pourquoi pas votre chien également ? D’autant que ça va lui faire très plaisir. Voici la Humunga Stache Durable dog Toy. Il s’agit d’un jouet pour chien (ayant un bon sens de l’humour),  en caoutchouc naturel, non toxique. Un des côtés du jouet est une balle, tandis que l’autre est une moustache géante qu’on dirait sortie tout droit d’une bande dessinée.

Ce jouet est vendu par l’américain Moodypet au prix de 10€.

Remarque : ne laissez jamais votre chien avec un jouet sans surveillance !

Publié dans Mon chien à moi | Tagué , , | 3 commentaires